Comment connaitre sa taille

 

Être élégant, c’est d’abord être habillé à sa taille !

 

Rien ne sera joli et admirable si vous achetez trop petit. Vous allez être serré, ce qui n’est pas confortable d’abord, inesthétique ensuite. De plus, un vêtement trop serré s’use plus vite, en particulier un pantalon qui va se déchirer à l’entrejambe. Acheter trop grand n’est pas beaucoup mieux non plus, en particulier pour un pantalon qui aura tendance à tomber.
Le mieux est toujours d’acheter la taille idéale. Nous proposons d’ailleurs plusieurs coupes pour s’adapter à différentes morphologies.

Si vous hésitez entre deux tailles ou deux coupes, vous pouvez bien sûr acheter deux tailles ou deux coupes d’une même taille et renvoyer le pantalon qui ne convient pas. C’est simple et efficace. Et si c’est presque ça, qu’il faut seulement améliorer un petit point, un retoucheur en sera très capable. Dans le guide des retouches, nous vous aidons à rendre votre Pantalon Scavini plus que parfait !

 

Les tailles françaises :

Connaitre sa taille de pantalon en France, il n’y a rien de plus simple. Trouvez dans vos affaires un mètre ruban. Si vous n’en avez pas, vous pouvez en achetez un à la mercerie ou au rayon papeterie / loisirs créatifs de votre supermarché. C’est un bon investissement pour tous vos achats en ligne.
Mesurez votre tour de hanches à l’endroit où le pantalon doit se placer. C’est à dire juste au-dessus des hanches et sous le nombril. Attention, certains jeans taille basse sont très bas, ce n’est donc pas la hauteur appropriée. Pensez plutôt à un pantalon classique, comme un pantalon de costume ou même une paire de chinos.
Prenez la mesure sur votre chemise ou votre t-shirt. Elle doit être prise aussi près du corps que possible. Serrez le ruban de mesure sans exercer une compression excessive, mais sans trop le relâcher non plus. Vous devez essayer d’imiter le serrage de la ceinture de votre pantalon. Vous allez lire une valeur en centimètres. Divisez cette mesure par deux, vous obtenez votre taille française !
Par exemple, si vous trouvez 88 centimètres, et que vous divisez par deux, vous faites une taille 44. Si vous trouvez 89cm, c’est toujours du 44. Si vous trouvez 90cm, ce qui fait 45, alors prenez un 46.

Comparez avec vos autres pantalons

Pour être sûr de votre choix, vous pouvez aussi comparer. Maintenant que vous avez un centimètre ruban, prenez un pantalon de costume ou un chino que vous possédez déjà. Boutonnez ce pantalon et posez-le à plat. Mesurez juste sous la ceinture, du côté gauche au côté droit.
Vous trouverez quelque chose d’approchant à la taille française, 45cm environ. Soit en fait taille 44.
Parfois vous ne comprendrez plus rien, car votre propre pantalon indiquera taille 42 alors que vous mesurez 45cm. Normal, les marques trichent pour vous faire paraitre plus mince en vous faisant acheter un 42… C’est débile car à force, personne n’y comprend plus rien.

Comparez avec vos jeans

Les tailles de jeans sont données en inches et pas en centimètres. Mais il est possible de trouver une comparaison en ajoutant 10. Si votre jean est un 30, ajoutez 10 et vous tombez sur une taille 40 française. Attention toutefois, le jean taille souvent assez bas et ne se porte pas comme nos pantalons qui sont plus habillés.

L’évolution des matières

Le coton accepte bien volontiers d’être porté un peu serré, c’est une matière qui se détend très vite dès qu’on la porte. Un chino épouse les formes de son porteur. D’ailleurs vous le verrez au bout de quelques temps, quand vous le poserez à plat sur un lit par exemple, il dessinera un grand S.
La laine et les mélanges précieux en revanche ne se déforment pas tellement. Il ne faut pas les porter serrés, car ils vont s’user rapidement. Au contraire, il faut leur laisser de la place, pour présenter un beau drapé et laisser la fluidité naturelle s’exprimer.

 

Dans tous les cas, un bon vêtement doit maintenir. Il ne doit pas serrer.